Sélectionner une page

Deux candidats, deux approches pour les quartiers

Deux candidats, deux approches pour les quartiers

Les coups de feu à Barriol du 6 juin ont déclenché des réactions de Patrick de Carolis et Nicolas Koukas sur les réseaux sociaux. Derrière les déclarations à chaud, nous avons voulu comprendre les approches des deux candidats concernant les quartiers prioritaires.

Il aura fallu quelques heures à peine à Patrick de Carolis pour rebondir sur le règlement de compte à Barriol en attaquant son adversaire Nicolas Koukas qui avait fait reporter, avec Hervé Schiavetti, une délibération sur la demande de financement pour de nouvelles caméras de vidéoprotection. Une situation qui a permis au candidat de rappeler ses propositions sécuritaires : « Je remettrai la délibération pour l’installation de nouvelles caméras de vidéoprotection, outil nécessaire pour assurer la sécurité de tous les Arlésiens, sur tout le territoire du Grand Arles. Ce dispositif viendra notamment compléter ma promesse de renforcer les effectifs de la police municipale ainsi que l’ouverture d’un Centre de Supervision Urbaine 24h/24h. »

Nicolas Koukas répond quelques heures plus tard : « Mon projet politique en matière de sécurité ne s’abrite pas derrière le technosolutionnisme mais par plus de proximité par l’installation d’une police de quartier. »

Un événement, deux approches. Et pour répondre à nos questions, là aussi deux façons différentes. Toujours pas d’interview acceptée par Patrick de Carolis. Mais il y a du mieux ! Il nous a fait envoyer une liste de propositions pour les quartiers prioritaires. Nicolas Koukas répond via son colistier qui serait en charge de la délégation jeunesse, la réussite éducative et la prévention de la délinquance en cas d’élection. Deux formes de réponses incomparables, mais auxquelles nous avons donné la même place.

Lettres d’infos


Dons

Soutenez le journalisme local

Informations personnelles

Total du don : 1.00€

Les Réseaux