C’est une expression qui vient de la bouche du directeur général des services Eric Gatté, la médiathèque fonctionne « en mode dégradé ». Et elle a le mérite de décrire sans détour la situation. Et au grand regret des agents de l’équipement municipal, cette situation, qui dure depuis juin 2016 selon le personnel, ne va pas évoluer de sitôt.

Les agents de la médiathèque d’Arles étaient en grève mercredi 16 octobre pour dénoncer leurs conditions de travail. Effectivement, il manque dix postes pour le bon fonctionnement de la médiathèque. « On ne demande pas dix recrutements, mais juste trois profils formés en externe », explique le personnel qui a fait signer une pétition aux usagers.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Lors du conseil municipal, Claudie Durand (adjointe à la culture) a demandé au maire de procéder à des recrutements externes, soit des médiathécaires formés et compétents. Depuis des années, les départs en retraites ou les départs ne sont pas remplacés ou le sont par des reclassements d’agents d’autres services, quand un agent se sent mal ou ne peut plus assumer ses tâches en fonction d’une impossibilité physique par exemple. Le maire Hervé Schiavetti dans une réponse floue, a fait comprendre qu’il n’en serait rien.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

« Tout se délie », témoigne, photos d’ordinateurs et imprimantes en panne à l’appui, Hélène Huot, une médiathécaire gréviste qui n’a pas peur de donner son nom. « Il faudrait qu’on accueille tous les CP de la ville, quand on va à Barriol et au Trébon, les enfants ne nous connaissent pas. Pour une ville de culture, la médiathèque publique pourrait être un socle accessible à tous, alors qu’on la laisse dépérir, celui qui permet à tous et à toute d’avoir accès à une culture populaire. Nous sommes dans le cahier pédagogique proposé par la mairie, dont elle est si fière, mais nous ne pouvons plus assumer tous les ateliers auprès des scolaires, nous avons réduit drastiquement la voilure ».

La ville qui a misé son développement sur la culture et le patrimoine fonctionne donc en mode dégradé pour son équipement destiné à tous les publics et à sa jeunesse.