Règles du jeu :

Vous cherchez à œuvrer, vous avez de l’argent. Vos goûts pour la bonne cuisine et les hôtels arty conceptuels vous poussent à investir. Vous aimez partager et inviter. Arles est votre plateau de jeu.

Vous devez choisir uniquement des établissements ayant une histoire à mettre en valeur. Le trio luxe-patrimoine-art contemporain est votre guide pour miser sur le très long terme. Ce qui prend de la valeur avec les années. Pour plus de détails sur ce point de règle, lire Enrichissement. Une critique de la marchandise de Luc Boltanski et Arnaud Esquerre, Gallimard, 2017, 672 pages.

Mais, attention si vous avez les moyens, vous n’oubliez pas d’être sérieuse et rigoureuse dans la gestion. Vous êtes entourée d’hommes de confiance chargés de mener professionnellement vos affaires.
C’est avec eux que vous jouez.

Sanjiv Gomez, directeur financier Luma Arles et monsieur immobilier.
Gérant de : SCI du couvent, SCEA du domaine de l’Armeillère, Groupement foncier du domaine de l’Armeillere, SCI 2H5, SCI 3H, SCI Du Quartiear du Sambuc, SCI du domaine de l’Armeillere.

Mustapha Bouhayati, directeur exécutif Luma Arles.
Gérant de : SASU Ateliers d’Arles, SCI Ateliers d’Arles Immobilier, Fonds de dotation Luma Arles.

Julien Frydman, directeur développement et partenariat de Luma Arles, attaché aux activités commerciales.
Gérant de : SARL Villa des Alyscamps, SARL de Holding Les Maisons d’Arles, SARL Le Rollier.

Yannick Barré, responsable des affaires publiques Luma Arles.
Gérant de : SCEA de Ponteves, SARL Bongran, SAS La Boutique de la Fondation Vincent Van Gogh.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+