Fin mai, la Fondation organisait les Luma Days. Ni une exposition, ni une performance, mais un moment de réflexion sur l’avenir d’Arles. Un aperçu de la manière dont ce nouvel acteur veut interagir avec la ville.