Sélectionner une page

David Grzyb nommé directeur des Marais du Vigueirat

Comme annoncé en cas de défaite, il avait décidé de quitter la vie politique au soir du premier tour et de ne pas se maintenir dans le match De Carolis - Koukas. Classé à gauche, il n'avait pas soutenu Nicolas Koukas et son équipe avec laquelle de profondes inimités s'étaient construites. David Grzyb, ancien candidat à la mairie d'Arles, revient sur le territoire, mais pour son parcours professionnel : il devient directeur des Marais du Vigueirat. L'association les Amis des Marais du Vigueirat, qui la réserve naturelle de Mas-Thibert est en plein renouvellement de gestion avec la prise de pouvoir du Groupe SOS à son conseil d'administration. David Grzyb prend la place de Jean-Laurent Lucchesi, directeur depuis l'an 2000, qui lui est élu président de l'association Les Amis des Marais du Vigueirat (AMV) pour 3 ans, histoire d'assurer la transition.

David Grzyb, lors de son départ théâtral du dernier conseil communautaire où il a dit ses quatre vérités comme d'habitude, seul contre tous, fidèle à lui-même.

Le communiqué de presse souligne la "connaissance professionnelle, politique et personnelle du delta du Rhône et du Pays d’Arles" de David Grzyb. "Sa nouvelle mission se développera en appui et en étroite collaboration avec la direction générale de la Transition écologique du Groupe SOS et de la présidence des AMV." En clair, David Grzyb sera la cheville ouvrière du projet qui mêle préservation de la nature, insertion professionnelle et tourisme durable. Pas le décideur politique.

Retour d’ascenseur ?
Patrick de Carolis, maire d'Arles et président de l'ACCM, deux collectivités qui participent au financement des Marais (Ville : 218 000 euros ACCM : 184 000, en 2020. Ville : 184 000 euros ACCM : 97 000, en 2019.), avait déclaré lors du conseil municipal du 27 novembre 2020 que le soutien financier de la Ville serait déterminé notamment par le choix "du futur directeur des Marais" par le Groupe SOS, "je veux savoir qui ce sera". Le futur directeur étant, selon le maire, l'un des trois critères pour déterminer la participation financière de la Ville avec les arguments de "redonner une vitalité économique à Mas-Thibert" et de "ne pas se servir de l'argent de la Ville pour rembourser la dette des Mariais".

Face aux autres candidats au poste de directeur, la mairie a indiqué sa préférence pour David Grzyb au groupe SOS témoigne une source proche du dossier. "Mais ça n'a pas joué", ajoute cette même source, le maire annonçant en même temps la baisse de subvention quelque soit le candidat retenu. David Grzyb, un choix motivé par l'employeur par les qualités professionnelles d'ancien élu et notamment les "retours d'expériences" positifs quand il était président du Parc naturel régional de Camargue (2014-2016).

Entre les deux tours, David Grzyb n'avait pas appelé à voter pour Nicolas Koukas, son ancien camarade de majorité. David Grzyb avait souligné "l'aspiration des Arlésiens à un profond changement", publiquement, notamment lors du dernier conseil communautaire à quelques jours du deuxième tour. Il affichait des différences de conception de l'action politique et une critique du fonctionnement de l'agglo ACCM. "Mon point de vue personnel", dévoilait-il dans La Provence entre les deux tours, "c'est que je doute que l'héritier d'Hervé Schiavetti, qui part sur sa liste avec la même clique qui a coulé et paralysé l'agglo durant ces trois dernières années, incarne le changement." Aujourd'hui le camps des perdants rend encore responsable David Grzyb de leur défaite et celle de la gauche et voient dans cette nomination le signe d'un remerciement de Patrick de Carolis. "Les allusions que vous relayez sont de la calomnie, mais venant de ce camp, j'ai malheureusement l'habitude et suis donc blindé", répond par courriel David Grzyb. "Je suis très content de mettre mes compétences (Maîtrise des sciences et techniques en aménagement du territoire et DESS en Environnement) et mon expérience au service d'un beau projet de développement territorial porté par l'association des Marais du Vigueirat depuis près de 30 ans", détaille-t-il. "Pour le reste, je laisse les commentateurs commenter".

Eric Besatti