Sélectionner une page

Après la condamnation de Coccolo, Aldi Allemagne place l’entreprise sur liste noire

Après la condamnation de Coccolo, Aldi Allemagne place l’entreprise sur liste noire

L’enquête Agriculture : les détachés du droit, publiée dans le numéro 9 de l’Arlésienne donne lieu à des suites. En réponse à notre demande de réaction suite à l’annonce, le 22 septembre, du premier verdict dans le procès au conseil de prud’hommes d’Arles pour non-respect du droit du travail, Aldi Süd, la branche d’Aldi en Allemagne, a enquêté en interne pour savoir si elle faisait appel à des entreprises condamnées. Dans un courriel de réponse, le chaîne de supermarchés hard discount affirme avoir acheté des pommes à la SAS Coccolo en 2020 en précisant que les quantités acquises auprès de l’entreprise représentaient « moins de 0,04 % de la quantité totale de nos pommes en 2020 ». Ces pommes ont été emballées par l’entreprise de conditionnement implantée à Cavaillon et où ont travaillé certains des plaignants. En septembre dernier, cette entreprise a été condamnée pour « non respect du salaire minimum, retenues frauduleuses sur salaires et non paiement des congés payés ». Carolin Sunderhaus, la chargée de communication de l’entreprise en Allemagne, écrit dans un courriel qu’Aldi Süd a « contacté directement [ses] fournisseurs qui ont bloqué la société d’emballage en tant que sous-traitant ». En clair, selon la chargée de communication, Aldi Allemagne ne travaillera plus avec la SAS Coccolo.

 

Sommaire du dossier :
Les détachés du droit

Lire le dossier en téléchargeant sur la version numérique de l’Arlésienne n°9 (4€).
Lire les différent articles du dossier sur le site : 1 jour (1€), 1 mois (3,90€) en cliquant ci-dessous.


 

Lettres d’infos


Dons

Soutenez le journalisme local

Informations personnelles

Total du don : 1.00€

Les Réseaux